rue Pierre SEEL a Toulouse.....
a vendre nikon 8400 + sonyDSC-T50

il est vivant le resucité.......

Dans l'Évangile selon saint Jean, Thomas ne crut pas à la Résurrection avant d'avoir vu les marques de la Crucifixion. « Thomas, appelé Didyme, l'un des douze, n'était pas avec eux lorsque Jésus vint. Les autres disciples lui dirent donc : Nous avons vu le Seigneur. Mais il leur dit : Si je ne vois dans ses mains la marque des clous, et si je ne mets mon doigt dans la marque des clous, et si je ne mets ma main dans son côté, je ne croirai point. Huit jours après, les disciples de Jésus étaient de nouveau dans la maison, et Thomas se trouvait avec eux. Jésus vint, les portes étant fermées, se présenta au milieu d'eux, et dit : La paix soit avec vous ! Puis il dit à Thomas : Avance ici ton doigt, et regarde mes mains ; avance aussi ta main, et mets-la dans mon côté ; et ne sois pas incrédule, mais crois. Thomas lui répondit : Mon Seigneur et mon Dieu ! Jésus lui dit : Parce que tu m'as vu, tu as cru. Heureux ceux qui n'ont pas vu, et qui ont cru ! » (Jn 20, 24-29).

http://www.dailymotion.com/video/x3hj9c_notre-seigneur-jesus-christ-est-res_music

http://srbigham.com/accueil.html

http://www.dieuvousaime.com/

http://eucharistiemisericor.free.fr/index.php

 

St.thomas par le caravageRésurrection de Jésus de Mathias Grünewald - Musée Unterlinden Colmar

http://www.clairval.com/lettres/fr/textes/JecroisenJC_fr.htm#0

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

The Dude

vraiment une jolie note, je suis moi-même catholique alors merci

The Dude

l'hésychasme que j'ai découvert avec mes cours d'histoire byzantine...et oui l'histoire mène à tout et permet même d'approfondir les connaissances sur sa propre foi, c'est une belle je trouve que cette "prière du coeur", même si je suis catholique, j'avoue une fascination toute particulière pour les orthodoxes, l'architecture et les décors de leurs églises, et puis l'empire byzantin, Contantinople etc.. a fait rêver de nombreuses générations d'historiens ou d'amateurs éclairés. bonne soirée Wil :-)

Tralk

Si je ne vois dans ses mains la marque des clous,
... Et c'est là le problème : comment Thomas a-t-il pu voir des marques de clou dans ses mains, alors qu'en raison du poids d'un corps, on clouait non pas dans la paume des mains, mais dans le début du poignet.

De même dans le
Jardin des Oliviers
, comment les évangélistes peuvent-ils raconter l'agonie de Jésus, puisqu'ils dormaient.
Bref, que ce soit la Bible, ou le Coran, c'est truffé d'invraisemblances, d'inexactitudes, d'à-peu près.

Wil

C'est le problème lorsqu'on adopte un fond "noir", les textes deviennent illlisibles ou alors il faut sélectionner le texte en glissant le curseur dessus pour le rendre lisible.

Je vais tenter de le reproduire "en couleur" pour voir, sinon je choisirais du "blanc" pour que cela devienne lisible ; auquel cas il vous faudra supprimer le texte afffiché illisible !

Wil

L'important n'est pas de déclarer que "tout dans la Bible n'est que vérité, etc" car tout le monde ne partage pas cette proclamation. En assénant ainsi nos convictions, il est à craindre que "l'honnête homme" prenne ses jambes à son cou...

D'ailleurs, être croyant ou incroyant d'une espérance ou autre, peu importe : l'essentiel étant d'accomplir les exigences de l'éhique (évangélique ou ce qui s'en inspire) avec sincérité et engagement.

Que l'on soit athée, agnostique ou croyant, seuls les actes désintéressés accomplis dans le secret des coeurs, envers autrui et ce qui nous entoure, comptent véritablement.

Jésus a, en quelque sorte, "laïcisé", voire désacralisé, le divin en le rendant accessible à qui sait voir et entendre, devenant nous-mêmes participants du "grand oeuvre" au quotidien. C'est cela la vraie "révolution" christique : ressusciter le mort que nous sommes afin que d'autres vivent à notre contact !

Pour ma part, quoique croyant sans proclamer l'être urbi et orbi, je m'en tiens en ce que c'est aux fruits qu'on reconnaît l'arbre. Les "bonnes" actions et les "justes" pensées suffisent pour susciter l'interrogation de ceux qui, au contact de ces "hommes nouveaux", se demandent : à quoi il fonctionne ce mec ?

Le genre d'interrogation que je me suis posée suite à une rencontre "exceptionnelle" avec un individu tout à fait ordinaire qui tranchait avec ce que je voyais et entendais dans le quotidien. Il se trouve que cette personne était un "croyant", mais ce sont ses "actes" et ses "mots" qui me l'ont appris et m'ont donné envie d'en savoir plus sur son "carburant"...

Quand il s'agit de religion, la seule vérité est celle de l'Histoire, car elle seule peut garder nore indépendance de jugement.

Voilà une "vérité vraie" en histoire des religions comme, et surtout, en histoire personnelle !

Amitiés  :-)    

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.